Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu
Transports / Mobilité

Urgence TGV

la Région a appellé à une mobilisation massive pour soutenir le scénario de tracé le plus au Sud et le plus à l’ouest possible, le plus favorable à une irrigation auvergnate.

La Région et Moi

  1. Saisissez votre code postal,
    puis sélectionnez votre ville dans la liste :


    Étendre à :
  2. Choisissez votre profil :

La ligne grande vitesse attendue pour 2030

La ligne grande vitesse attendue pour 2030

Sur le dossier de ligne grande vitesse, les derniers arbitrages de la commission Mobilité 21 ont été rendus mercredi 26 juin 2013.

A chaque grande étape de l’avancement du projet de ligne grande vitesse (LGV) Paris-Orléans-Clermont-Lyon, l’Auvergne est tributaire de décisions nationales. Mercredi 26 juin, l’annonce des choix de la commission Mobilité 21 était attendue en Auvergne. Au vu des finances actuelles de l’Etat, le projet POCL a été reporté comme de nombreux autres projets, malgré sa double fonction de doublement de la ligne Paris-Lyon et de desserte du centre de la France.

La commission Mobilité 21 a été mise en place à l’automne 2012 par le gouvernement Ayrault afin d’étudier les 70 projets retenus par le Schéma national des infrastructures de transport (SNIT) suite au Grenelle de l’Environnement, et décider des priorités de réalisations. Elle est présidée par le député Philippe Duron. Les projets ont été classés en deux grandes catégories en fonction de périodes pressenties : 2020-2030 et après 2030, et le classement des priorités a été soumis au Premier Ministre. Les projets de LGV étant particulièrement onéreux (500 km pour 15 milliards d’€), la commission a fait preuve de beaucoup de rigueur, n’envisageant pour l’heure que la ligne stratégique Bordeaux-Toulouse.

«Mais il ne faut surtout pas dire que le projet est aux oubliettes », précise le président de la Région Auvergne René Souchon. « Ma conviction, c’est que cette ligne est incontournable : elle se fera, mais grâce aux financements européens. C’est pour l’instant prévu aux environs de 2030 : pas au-delà, je l’espère. Je vais donc continuer à me battre pour que cela soit avant, et pour qu’en 2030 ce train soit opérationnel. Mais d’ici là, nous devons tout mettre en œuvre pour améliorer la ligne actuelle Clermont-Ferrand / Paris : c’est ce que nous faisons.»

Une question de saturation de la ligne

Le Président de la Région Auvergne, René Souchon, explique : « Il y a une incertitude sur la date de saturation de la ligne Paris-Lyon, qui est l’élément déterminant de la réalisation : les querelles de spécialistes portent sur 10 ans d’écart, ce qui n’est pas rien… A priori, il y aura donc une proposition de mise en place d’un observatoire pour examiner plus à fond la saturation de cette ligne, qui doit déclencher la réalisation du Paris-Orléans-Clermont-Lyon. Mais j’ai toujours dit que ce serait étonnant qu’on puisse avoir le POCL avant 2030. De toute façon, nous ne pourrons rien faire sans le financement européen. Et il ne pourra intervenir de façon lourde, sauf modification du budget de l’Union Européenne et notamment des ressources propres, qu’en 2023, à la révision du réseau de transport européen central. »

Sur la nécessité d’améliorer l’existant en attendant l’arrivée de la LGV, René Souchon poursuit : « D’ici là, il faut avoir du matériel performant qui permette d’utiliser la ligne à plein. Et la Région participe déjà activement, au côté de l’Etat et de RFF, à des investissements d’envergure sur la ligne. Ces investissements permettent de diminuer progressivement les temps de parcours et préparent l’arrivée du TGV, en particulier pour la section de ligne entre Vichy et Clermont-Ferrand. »

Vidéo associée

Ajouter à mes favoris

Pour aller plus loin

Vos réactions

Nombre de commentaires : 3 Ajouter un commentaire

Le TGV, c’est comme les antibiotiques, ce n’est pas obligatoire
Cabanetas - Le 3 Février 2014 - 20h17
Nous autres, les humbles, les pères tranquilles, nous aimerions qu’en haut lieu on laisse un peu de coté les trains à grande vitesse, pour s’occuper sérieusement du Chemin de Fer, du Vrai, celui qui de tout temps a rendu service à la […]

Le TGV, c’est comme les antibiotiques, ce n’est pas obligatoire
Région Auvergne - Le 10 Mars 2014 - 14h19
Bonjour, Nous déplorons comme vous la situation préoccupante du réseau ferré régional, qui est la conséquence directe du renoncement de Réseau Ferré de France (RFF) et de l’Etat, depuis de nombreuses années, à effectuer les travaux […]

A Région Auvergne :
Cabanetas - Le 7 Avril 2014 - 11h27
Bonjour, Veuillez me pardonner si je ne prends connaissance de votre réponse qu’aujourd’hui, et je vous en remercie. (Ne pourriez-vous pas aviser le rédacteur d’un post qu’une réponse a été publiée sur le sujet ?) J’ai donc lu […]

Médiathèque de la Région Auvergne

Vos démarches en ligne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche