Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu
Numérique

Le numérique au service de l’emploi

Outils de dynamisation des territoires et de création de richesses, les technologies de l’information et de la communication (TIC) forment le présent et l’avenir du Nouveau Monde.

La Région et Moi

  1. Saisissez votre code postal,
    puis sélectionnez votre ville dans la liste :


    Étendre à :
  2. Choisissez votre profil :

Brebis 2.0 en Auvergne

Auvergne : Brebis 2.0 avec Laurent Moine

Située à deux pas du massif du Pilat, dans une petite vallée façonnée par la rivière Semène, la bergerie de Laurent Moine est un modèle d’agriculture tout à la fois raisonnée et moderne.

Installé depuis 2002 à Saint- Victor-Malescours, Laurent Moine, épaulé par ses fidèles Border Collie, élève principalement des brebis de race Blanche du Massif central et quelques porcs de plein air. Soucieux de l’environnement, il veille à la biodiversité, le maintien des haies, des zones humides et des pâturages en sous-bois. Autosuffisance et écoresponsabilité caractérisent son exploitation. Laurent produit le fourrage pour nourrir ses bêtes et l’énergie pour sa bergerie, grâce à des panneaux photovoltaïques. Enfin, dans son atelier de découpe, il transforme dans puis commercialise lui-même ses produits, via des circuits courts.

Cet activiste est ainsi à l’origine de www.lespaysansducoin43.com, un site Internet permettant la vente directe du producteur au consommateur. Laurent Moine prévoit même l’ouverture d’un gîte rural et dans un second temps, la construction de chalets pour des week-ends thématiques autour de l’énergie renouvelable, les tourbières, la faune et la flore.

Mais notre producteur sanvitournaire est également à la pointe lorsqu’il s’agit de tirer parti des fonctionnalités des TIC afin de rationaliser la gestion de son exploitation. L’ensemble de son troupeau de 320 brebis est ainsi équipé de puces électroniques. Celles-ci contiennent toutes les informations nécessaires : numéro d’identification, date d’agnelage, historique des vaccinations. « On saisit l’information sur un smartphone qui le transmet à un logiciel de gestion de troupeau. On détecte les problèmes et on assainit le cheptel. Ça permet d’avoir une vision globale, d’améliorer la productivité, d’assurer une traçabilité et d’éviter les erreurs : c’est un atout économique et un gain de temps. »

Un gain de temps pour remplir les différentes obligations administratives (documents de circulation, carnets d’agnelages, carnets sanitaires), tout en limitant considérablement le nombre de documents « papier » à remplir et à renvoyer aux instances concernées (Groupement de défense danitaire, Etablissement départemental de l’élevage). Moderne, dynamique et innovant, l’éleveur altiligérien est ainsi devenu le porte-étendard d’une nouvelle agriculture, en phase avec son temps.

Article extrait du magazine Nouveau Monde n°2 / édition 2013

Pour feuilleter le magazine
Site Internet : www.auvergne-nouveau-monde.fr

Audio associé

Vidéo associée

Ajouter à mes favoris

Médiathèque de la Région Auvergne

Vos démarches en ligne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche