Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu
Loisirs

Visitez les châteaux d'Auvergne

Partez à la découverte du Patrimoine historique de l'Auvergne à travers l'histoire de ses nombreux châteaux...

La Région et Moi

  1. Saisissez votre code postal,
    puis sélectionnez votre ville dans la liste :


    Étendre à :
  2. Choisissez votre profil :

Le château de Saint-Chamant

Le château de Saint-Chamant

La commune de Saint-Chamant (Cantal) abrite un château du XVe siècle. Dominant la vallée de la Bertrande, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, la seigneurie de Saint-Chamant est mentionnée dès le XIVe siècle en 1332 avec, pour propriétaires successifs, les familles de Lagarde et de Prallat.

En 1473, Robert de Balsac acquiert la bâtisse et fait construire le donjon. Personnage important du royaume en tant que sénéchal d’Agenais et de Gascogne, il prend part à des campagnes militaires pour le compte des rois Louis XI, Charles VIII et Louis XII. Robert de Balsac meurt en 1503 et est inhumé dans le chapitre collégial qu’il a fait bâtir en 1484.

La famille de Lignerac devient propriétaire du château en 1589. Les descendants de François-Robert de Lignerac  remodèleront le château en lui donnant son aspect actuel. A la fin du XVIIe siècle,  un grand corps de logis est construit. La famille de Lignerac, à qui l’on doit l’aménagement moderne des lieux, s’est inspirée de Versailles pour l’agencement des pièces (larges espaces, boiseries, plafonds à caissons).

Criblé de dettes, le dernier propriétaire de la lignée, Achille-Joseph de Lignerac, duc de Caylus doit vendre le domaine en 1783, sous la pression de ses créanciers.

Pierre Couderc, secrétaire du Roi au Présidial d’Aurillac (tribunal de justice de l’Ancien Régime) devient propriétaire du château. Ce sont les héritiers de ce dernier qui continuent à perpétuer l’héritage historique familial.

Paul Couderc de Saint-Chamant, maire de la commune au début du XXe siècle, fait reconstruire l’église paroissiale. Son fils, François devint artiste-peintre. Une sélection de ses œuvres est d’ailleurs exposée au château.

Chaque pièce du château est meublée et décorée, comme les pièces de réception ornées de tapisseries des Flandres et d’Aubusson.

La chapelle en bois doré, recèle un retable du XVIIe siècle, vestige du chapitre disparu à la Révolution.

Quant au parc, il date du XIXe siècle. Parterres de pelouses, deux allées de tilleuls, des rosiers tiges et massifs colorés s’offrent aux visiteurs, en complément de la visite intérieure.

Visites guidées tous les jours de 14h30 à 18h30 du 1er juillet au 31 août.
Groupes sur rendez-vous au : 04.71.69.26.85.

Site : http://saintchamant.free.fr/

Le château de Saint-Chamant est inscrit sur la liste de l’Association de la Route Historique des Châteaux d’Auvergne.

Site : www.routes-historiques.com/

Châteaux classés, environnement préservé ;  un itinéraire à suivre sans hésiter pour découvrir l’histoire de l’Auvergne et l’héritage légué par d’éminents personnages.

Photo : Joël Damase.

Ajouter à mes favoris

Médiathèque de la Région Auvergne

Vos démarches en ligne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche