Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu
Loisirs

Tourisme et patrimoine

L'Auvergne, une destination touristique incontournable

La Région et Moi

  1. Saisissez votre code postal,
    puis sélectionnez votre ville dans la liste :


    Étendre à :
  2. Choisissez votre profil :

Commémorations de la 1ère Guerre mondiale

Commémorations de la 1ère Guerre mondiale

Le 1er août 1914, la France ordonnait la mobilisation générale. Le conflit devait durer plus de quatre ans, plongeant l’Europe dans les ténèbres et vouant de nombreux combattants à une mort certaine.

Une tactique militaire héritée du XIXe siècle, couplée à une puissance de feu foudroyante due aux progrès industriels de l’armement de la Belle Epoque, fut responsable du désastre humain ; en effet, la Première Guerre mondiale fit de part et d’autre près de 9 millions de morts.

Cent ans après l’entrée en guerre des belligérants, la France a voulu honorer ses soldats par diverses commémorations.

Le site de la Mission du Centenaire 14 – 18 : centenaire.org présente les événements organisés en France et dans le monde. Le label «  Centenaire », spécialement créé pour la célébration, permet aux projets les plus innovants d’être financés par la Mission et de figurer au programme national officiel des commémorations du Centenaire.

En Auvergne, dans le Puy-de-Dôme, la commémoration coïncide avec l’inauguration en juin dernier à Clermont-Ferrand, du musée des arts et artisanats des soldats de la Grande Guerre créé par Christian Bourg, par ailleurs vice-président de l’association « Ceux de Verdun » où sont exposés quelque 6.300 objets (briquets, pipes, bagues, plumiers…) fabriqués ou sculptés dans les tranchées ou les camps de prisonniers. Ils portent souvent le nom d’un soldat ou d’une bataille. Ces objets, dont certains sont  travaillés à partir de matériaux de récupération (obus, emballages, bois…), étaient destinés à « tuer l’ennui » ou à être envoyés en cadeau aux familles des combattants.

Un concours / exposition sur l’artisanat des tranchées avait eu lieu en … 1915, dans la Salle du Jeu de Paume, Place de la Concorde à Paris.

Les visiteurs sont reçus sur rendez-vous uniquement. Plus d’informations et contact au : 06.81.22.10.32. / musee.art1418@gmail.com

Les Archives départementales du Puy-de-Dôme ont numérisé des lettres, cartes et objets ayant appartenu à plus de 250 soldats. Un cahier « Des larmes aux armes » sur le Puy-de-Dôme pendant la Guerre de 1914-1918, est publié ce mois-ci.

Egalement, 25.000 photos, cartes, correspondances, photographies et objets, prêtés par plus de 400 personnes qui se sont mobilisées pour la Grande Collecte, initiée par la Bibliothèque  Nationale (BNF) en novembre 2013, seront mis en ligne  sur le site : www.europeana1914-1918.fr

La compagnie Ecart Théâtre présentera « L’autre Chemin des Dames, la vie à l’arrière de 1914 à 1918 »,  ou la vie d’un village pendant les années de guerre. L’histoire s’inspire de correspondances de poilus, documents d’époque, chansons. Des représentations auront lieu durant l’année 2014, jusqu’au 16 novembre. Plus d’informations sur : www.ecart-theatre.fr

Le Domaine Royal de Randan expose les photographies du Dr Paul Fayolle, médecin à l’hôpital de guerre de Randan, prises lors de la convalescence des soldats. 24 lits furent aménagés dès septembre 1914 dans le bâtiment des Grands communs, à l’initiative d’Isabelle d’Orléans, comtesse de Paris et propriétaire du Domaine. L’hôpital restera en service jusqu’en février 1919. L’exposition « Souvenir d’un hôpital de guerre, 1914 – 1918 » fermera  le 28 septembre 1914 et sera reconduite chaque année, jusqu’en 2018. Informations sur : www.domaine-randan.fr

Dans l’Allier, le Musée de Souvigny rend hommage aux 15.315 bourbonnais qui ont péri sur les champs de bataille, avec une exposition sur la vie quotidienne des soldats où, uniformes, armes et documents rappellent l’engagement des soldats. Le mur des morts bourbonnais présenté à l’exposition,  liste le nom des soldats tombés pendant le conflit. A voir jusqu’au 11 novembre 2014. Renseignements au : 04.70.43.99.75.

L’association LACME rendra hommage aux fusillés de Vingré, à travers une exposition itinérante dans l’Allier jusqu’au 16 novembre 2014. Se renseigner au : 06.03.61.56.61.

Dans le Cantal, Le Musée d’Art et d’Archéologie à Aurillac,  raconte la vie au front des poilus, en exposant 700 objets provenant d’une collection privée. L’exposition « La mémoire préservée » est visible jusqu’au 8 novembre 2014 en accès libre et jusqu’au 17 décembre 2014 pour les groupes. Plus d’informations sur : /www.aurillac.fr et au : 04.71.45.45.10.

La Ville de Saint-Flour organise plusieurs manifestations à partir de juillet et jusqu’à fin octobre 2014. Des lectures de lettres, conférences, une pièce de théâtre musical et des expositions célèbreront le centenaire de la Guerre de 14/18. Retrouvez le détail des expositions, dans l’agenda culturel du Pays de Saint-Flour, sur le site : www.cc-paysdesaintflour.fr

Dans la Haute-Loire, un hommage particulier est rendu à l’engagement des femmes dans la Grande Guerre. L’exposition « Les Femmes dans la Grande Guerre, combattantes du second front » se déroule à l’Hôtel du Département – Salle Régence au Puy-en-Velay  et se terminera le 31 décembre 2014.

Une autre exposition intitulée : « Le rôle des femmes dans le soin aux blessés » aura également lieu à l’Hôtel du Département, du 10 novembre 2014 au 05 janvier 2015. Pour ces deux expositions, se renseigner au : 04.71.07.43.43.

Photo exposée au musée de Souvigny pour l'exposition "Bourbonnais dans la Grande Guerre".

A l’initiative des municipalités ou de particuliers, d’autres expositions et manifestations  seront organisées au cours de l’année. Des sociétés savantes locales consacreront également l’une de leurs publications au centenaire de la Guerre de 1914/1918, à l’exemple de la revue de l’association culturelle Le jacquemart à Langeac (Haute-Loire), dont le n°35/2014, estampillé du label du Centenaire, est entièrement dédié à la Commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Des hommages appuyés pour perpétuer la mémoire des combattants pris dans le maelström de celle qui devait être la Der des Ders et qui mena, moins de 21 ans après la signature de l’armistice de 1918, au second conflit mondial.

Photos : www.musee-artisanat-1418.fr

Lire également

Ajouter à mes favoris

Médiathèque de la Région Auvergne

Vos démarches en ligne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche