Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu
Loisirs

Tourisme et patrimoine

L'Auvergne, une destination touristique incontournable

La Région et Moi

  1. Saisissez votre code postal,
    puis sélectionnez votre ville dans la liste :


    Étendre à :
  2. Choisissez votre profil :

Une fondation au service du patrimoine

La Fondation du Patrimoine en Région Auvergne

Protéger et mettre en valeur le patrimoine bâti de proximité, c’est ce que propose la Fondation du Patrimoine, organisme privé crée en 1996 et reconnu d’utilité publique en 1997.

Travaillant en étroite collaboration avec les services décentralisés de l’État, les collectivités, les corps constitués et les entreprises dans le cadre du mécénat, l’objectif de la Fondation est de sauvegarder et valoriser le patrimoine délaissé dans les territoires. Le petit patrimoine : lavoirs, fontaines, pigeonniers mais également des bâtiments plus imposants comme les églises, chapelles, moulins…  et des objets du patrimoine mobilier ; une préservation de la culture locale, s’inspirant du National Trust.

Une source Insee fait été de 16.000 projets soutenus depuis 2000 et 35.000 emplois créés ou préservés dans le secteur du bâtiment. Les ressources financières de la Fondation du Patrimoine  proviennent de fonds privés (cotisations des membres, mécénat, produit des souscriptions, legs) et publics (parts des successions en déshérence reversées par l’Etat, subventions des collectivités). 500 personnes dont 65 salariés travaillent pour la Fondation du Patrimoine. Le siège national est à Paris mais la Fondation est présente dans chaque région où des délégués bénévoles la représentent dans les départements.

En Auvergne, où 36 bénévoles sont présents sur les 4 départements, 1110 projets ont reçu une aide financière de la Fondation et 2486 emplois ont été créés ou maintenus pour la période 2000 / 2013 ; les entreprises locales étant privilégiées lors des travaux de restauration. Une contribution importante au développement de l’économie locale.

Dans l'Allier

Dans l’Allier, un club d’entreprises « Mécènes du patrimoine de l’Allier » a été lancé le 31 janvier 2014, une première en Auvergne. L’objectif de ce club est de regrouper les entreprises motivées par la défense et la valorisation du patrimoine du département.

Récemment, la Fondation du Patrimoine et la Mission locale de Vichy ont signé une convention de partenariat en vue de l’organisation de parcours d’insertion et de formation aux métiers du patrimoine. L’objectif étant la transmission du savoir-faire du bâti ancien aux jeunes demandeurs d’emploi.

Parmi le patrimoine restauré grâce à la Fondation, on citera le lavoir de Langy, l’église peinte de Louchy-Montfand et la restauration d’une cheminée sarrasine (dont le foyer est au centre de la pièce) en Montagne bourbonnaise.

Tuillerie de Bomplein à Couzon dans l'Allier

Dans le Cantal

Dans le Cantal, la Fondation du Patrimoine s’engage à promouvoir l’insertion par le patrimoine et la valorisation des métiers du patrimoine, par le biais d’un fonds de soutien. A titre d’exemple, en 2012, la restauration du château de Naucase a obtenu le soutien du fonds en faveur de l’insertion par le patrimoine.

Ce fonds de  valorisation, propose aussi des programmes d’éveil à l’intention des scolaires, en les sensibilisant aux métiers du patrimoine, ainsi que des formations aux métiers de la restauration du patrimoine bâti et mobilier. L’église de Moissac  et une maison de maître de 1885 ont bénéficié de soutiens financiers de la Fondation et du savoir-faire des artisans. En souscription, le mobilier en bois polychrome (retable composite des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles) et les statues de la chapelle du Fraissinet à Saint-Flour.

En Haute-Loire

Dans La Haute-Loire, la mise en valeur du patrimoine local a consisté à soutenir 14 projets en 2012. Selon une source Insee, 25 emplois ont été créés ou maintenus grâce à ces travaux.

En souscription, la restauration du village de Saint-Quentin à Chaspinhac, village abandonné et en ruines, dont les bâtiments restaurés accueilleraient les randonneurs.

Egalement, les grottes de Saint-Joseph à Espaly Saint-Marcel. L’effondrement des fondations du château d’Espaly a recouvert la chapelle, bâtie dans les grottes entre 1876 et 1880. La restauration permettait de sécuriser le site ouvert au public.

Le château de Léotoing en Haute-Loire
Château de Léotoing (Haute-Loire)

Dans le Puy-de-Dôme

Dans le Puy-de-Dôme, Un programme de parcours d’insertion et de formation aux métiers du patrimoine a été mis en place par la Fondation du Patrimoine, en collaboration avec la Mission locale de Clermont-Communauté.

En souscription, la restauration des vitraux de l’église de Sermentizon, du château de Lignat, du fort de la Sauvetat et de la jasserie du Coq Noir à Saint-Anthème, ainsi que beaucoup d’autres monuments anciens comme les églises et châteaux ou plus contemporains comme le viaduc des Fades ou la scierie Henri Roux à La Tour d’Auvergne, qui utilise l’énergie hydraulique pour le  fonctionnement d’une scie verticale.

Les 500000 monuments publics ou privés érigés en France depuis des siècles et qui font partie intégrante de la mémoire collective ne peuvent qu’être préservés. Le dynamisme de la Fondation du Patrimoine, la gestion rigoureuse et les prestations de qualité, reposant pour l’essentiel sur le travail des bénévoles, contribuent à la préservation et renaissance de l’histoire locale, ainsi qu’à la vitalité des territoires.

Grange - Fondation du Patrimoine Auvergne

Site national : www.fondation-patrimoine.org

Site de la délégation Auvergne : www.fondation-patrimoine.org

Photographies : Fondation Patrimoine Auvergne

 

Lire également :

Vidéo associée

Ajouter à mes favoris

Médiathèque de la Région Auvergne

Vos démarches en ligne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche