Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu
Territoires / Environnement

Au fil de l'eau

L’Auvergne est un pays d’eau sous toutes ses formes : lacs tranquilles dissimulant de profonds cratères, fleuves naissants et vives rivières, cascades et simples sources… Pour se baigner, pêcher ou simplement se balader, au détour d’un sentier...

La Région et Moi

  1. Saisissez votre code postal,
    puis sélectionnez votre ville dans la liste :


    Étendre à :
  2. Choisissez votre profil :

Terre de feu… et Terre d’eau

Terre de feu… et Terre d’eau

La gestion par les pouvoirs publics des ressources en eau et des milieux aquatiques n'a pas toujours été irréprochable au cours du XXème siècle, loin s'en faut.

Depuis plusieurs années, dans ce domaine, l'un des objectifs de la Région Auvergne est tout simplement de retrouver un niveau de qualité suffisant pour les rivières, les lacs et les nappes souterraines. C'est un chapitre important de la politique environnementale menée par la Région. Un schéma spécifique de préservation et de valorisation a été mis en place pour la rivière Allier, et de nombreuses actions, partout sur le territoire auvergnat, poursuivent une même ambition : sauvegarder les milieux aquatiques, enrayer les pertes de biodiversité, valoriser les sites les plus remarquables... En 2012, la Région consacre une enveloppe globale de 810 000 € à sa politique de l'eau.

Actions de réhabilitation

Dans le cadre du Contrat nature Val d'Allier, les anciennes gravières de Bellerive ont été réhabilitées grâce à une vaste opération de remise en état d'un site naturel, conduite sur plusieurs années. Des réimplantations de végétaux, des efforts pour développer l'accueil de la faune et, pour le public, la mise en place de points d'observation, ont permis de redonner vie à cet Ecopôle du Val d'Allier, après exploitation industrielle, au titre du plan régional Biodiversité. Autre exemple de préservation des ressources en eaux et valorisation de site : à l'entrée du lac d'Aydat, la réalisation d'une zone humide a pu être menée à bien, en faisant passer les eaux provenant de la Veyre dans deux lagunes de sédimentation successives qui remplacent une ancienne pisciculture. Les eaux alimentent une zone humide dite “semi-naturelle”, puis rejoignent par un système de canalisation gravitaire une zone humide libre en bordure du lac.

Ce projet, inauguré le 14 juin 2012, s'inscrivait dans le cadre du contrat de rivière de la Vallée de la Veyre et du lac d'Aydat, soutenu par la Région Auvergne (programme d'actions sur la période 2005-2010). Enfin, en amont du lac d'Aydat, on peut citer une autre action pilote ayant directement impacté le paysage : il s'agit du reméandrage de la Veyre sur une portion linéaire de 610 m. Certains méandres avaient en effet été gommés, de manière à obtenir des parcelles plus rectilignes, suite au remembrement agricole dans les années 60. Le reméandrage intervient donc dans un contexte de redynamisation du cours d'eau : l'enjeu étant de rétablir le fonctionnement naturel de la Veyre. Cette action participe d'une démarche d'intérêt général, et d'amélioration de la qualité de l'eau à l'échelle de toute la vallée !

Les chiffres clés
 

7.6 M €

sont consacrés par la Région Auvergne à l'environnement et à l'énergie en 2012

810 000 €

la part du budget régional attribuée en faveur de la protection et de la restauration des ressources en eau et des milieux aquatiques.

68

le nombre de sites de baignade en Auvergne dont la qualité sanitaire est surveillée par l'Agence régionale de santé ( Voir l'article Où se baigner en Auvergne ?)

Vidéo associée

Ajouter à mes favoris

Pour aller plus loin

Médiathèque de la Région Auvergne

Vos démarches en ligne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche