Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu
Transports / Mobilité

Urgence TGV

la Région a appellé à une mobilisation massive pour soutenir le scénario de tracé le plus au Sud et le plus à l’ouest possible, le plus favorable à une irrigation auvergnate.

La Région et Moi

  1. Saisissez votre code postal,
    puis sélectionnez votre ville dans la liste :


    Étendre à :
  2. Choisissez votre profil :

TGV : mobilisation sur les tracés

 TGV : mobilisation sur les tracés

La bataille pour le TGV est engagée : les propositions de tracé vont être à  l'étude très prochainement. Et les Auvergnats devront rester mobilisés s'ils veulent que la ligne à  grande vitesse, vivement attendue, soit un réel atout pour leur région.

La mobilisation massive des Auvergnats, grâce à la pétition toujours disponible sur Internet, a déjà permis des avancées significatives sur le dossier TGV. Toutefois « rien n'est gagné, ni en termes de tracé, ni en termes de délai », ont rappelé le président de Clermont Communauté Serge Godard et le président du Conseil régional René Souchon, lors d'une conférence de presse commune qu'ils ont tenue fin mars. Ils présentaient à cette occasion une première étude finalisée concernant le doublement par le centre de la ligne à grande vitesse (LGV) Paris-Lyon.

Plusieurs tracés sont « sur les rails », et il est bien clair que du côté auvergnat, on verrait d'un bon oeil un tracé le plus à l'ouest et le plus au sud possible, par rapport aux premières solutions pressenties et qui vont être à l'étude à partir de l'été 2009. En tout, une dizaine de scénarios possibles seront examinés dans le cadre de cette étude qui durera entre 18 et 24 mois. Portée par RFF, elle est cofinancée (à 33 % chacun), par un comité de pilotage regroupant RFF, l'état et cinq régions concernées : île-de-France, Rhône-Alpes, Centre, Auvergne et Bourgogne.
 

Défendre le tracé le plus porteur pour l'Auvergne

Divers critères seront bien sûr pris en compte, du gain de temps pour les voyageurs aux impacts environnementaux, du développement des territoires aux possibilités de correspondances avec les autres lignes ferroviaires, etc. Les résultats sont attendus pour 2011 par le comité de pilotage. Après cette première phase, les différentes options seront portées en débat public.

La Région reste donc très attentive sur le dossier du TGV, dans un contexte encore ouvert : l'enjeu est désormais de défendre le tracé qui sera le plus porteur pour l'Auvergne

Rappelons en conclusion quel est l'enjeu, à terme : mettre Clermont-Ferrand à deux heures de train de Paris, et se rapprocher de Lyon pour permettre le développement d'une grande aire urbaine Lyon / Saint-Etienne / Clermont-Ferrand...

Vidéo associée

Ajouter à mes favoris

Vos réactions

Nombre de commentaires : 3/21 Afficher tous les commentaires Ajouter un commentaire

Effarant ! Quelle idée de
NOUNOURSAUVERGNAT - Le 13 Mai 2009 - 09h31
Effarant ! Quelle idée de faire passer le TGV par VICHY ?!!! Franchement c'est une occasion unique pour Clermont de se dynamiser un peu sur un plan économique, et on n'est même pas capable de saisir cette chance. Là  j'ai honte d'être […]

Je viens de lire l'article
JCB - Le 15 Mai 2009 - 08h51
Je viens de lire l'article sur le TGV et quelques réactions. Un peu de bon sens ne pourrait qu'être bénéfique au TGV en Auvergne. Dans un récent MIAM, il était question à  la fois du Transligne Est-Ouest, passant par Lyon et Poitiers et du […]

Je réagis et je m'inquiète.
Xavier - Le 13 Mai 2009 - 08h42
Je réagis et je m'inquiète. Le tracé qui favorise le plus l'Auvergne passe par Vichy et évite Clermont-Ferrand. Il ne fait qu'effleurer l'Auvergne. Il n'est question nulle-part de liaison directe posible entre Paris et Clermont-Ferrand. Or, Nous […]

Médiathèque de la Région Auvergne

Vos démarches en ligne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche