Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu

Claudine Dozorme

Fille de coutelier, Claudine Dozorme s’est assise à la place du chef en 2000. Elle a réformé l’entreprise en profondeur et en douceur. Portrait de cette Thiernoise qui a reçu le prix de l’Auvergnat(e) de l’année 2013.

Née à Thiers, Claudine Dozorme est l’héritière d’une lignée de couteliers. Mais elle est « en décalage ». C’est sa force et son charme : elle est enracinée dans les montagnes thiernoises, mais aussi tournée vers le marché. Aujourd’hui, elle est présidente directrice générale de la société Claude Dozorme, et a choisi de miser sur l’innovation dans un secteur dit « traditionnel ».

Un positionnement original

Depuis plus d’une dizaine d’années, c’est elle qui assure le succès de l’entreprise. Sur un territoire en crise, dans le secteur concurrentiel de l’industrie coutelière, Claudine Dozorme a réussi le plus dur : forger un nouveau modèle économique pour l’entreprise familiale, et passer de la soumission du sous-traitant à la liberté du concepteur fabriquant.

Elle a su développer une marque et des produits propres, s’affranchissant au passage de la logique du moindre prix. Repositionnement stratégique délibéré ? C’est plutôt une nature… Fille unique, élevée par sa mère, sa tante et sa grand-mère, Claudine Dozorme protège son indépendance, y compris à l’égard des clients. Elle en a beaucoup en France, aux USA, en Angleterre, en Italie en Allemagne : bref, dans le monde entier.

Elle vend ses couteaux à un public choisi, dans des boutiques spécialisées : le couteau Claude Dozorme est un produit de connaisseur. Un objet design, technique, sophistiqué : pour le posséder, il faut payer ou se le faire offrir.

Capter l’air du temps

Positionnée haut de gamme, Claudine Dozorme pourrait encore franchir une marche : le très haut de gamme. En attendant, elle capitalise sur sa propre image. Elle s’est initiée au marketing à l’Ecole Supérieur de Gestion de Paris, elle a fait du commercial. De ces expériences, elle a retenu les principes élémentaires du marketing mix : produit, prix, distribution et promotion.

Mais au fond c’est l’instinct qui guide Claudine Dozorme. Souvent en voyage à l’étranger, sur des salons professionnels, elle capte l’air du temps et ressent les désirs du client : c’est le gage d’une coutellerie « à la page » : un secteur auquel elle a su insuffler un vent d’innovation, ce qui lui a valu le prix d’Auvergnate de l’année 2013, qu’elle a reçu le 5 décembre.

Site Internet : www.dozorme-claude.fr

Vidéo Associée

 

Lire également

 

 

Les 10 derniers témoignages

Vos démarches en ligne

Médiathèque de la Région Auvergne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche