Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu

Jean-Louis Murat

« L’amour, c’est pas pour les fainéants », s’amusait à lancer Jean-Louis MURAT il y a quelque temps à des journalistes d’une radio nationale peu accoutumés aux gouleyantes et tenaces expressions de terroir. C’est bien d’amour qu’il parle ici. Sur le ton d’une confidence faite à un « pays », il évoque son attachement fusionnel à la région qu’il habite, qui l’habite…

La cure à La Bourboule

Cette pauvre ville de La Bourboule mérite d’être sauvée. La qualité exceptionnelle de ses eaux thermales excuse tout ! Michel Drucker, Thierry Roland, Pierre Bellemare, Caruso, Suzy Delair… Que seraient leurs voix devenues sans l’arsenic bourboulien ? Trouvez votre voix, faites une cure à La Bourboule !

L’hiver sur le Cézallier 

Ces allures de paysage inviolé m’attachent à mort à ce pays que j’aime. L’écir donne sa musique à l’Auvergne.

Les concours de vaches Salers

La vache Salers fait l’âme du Pays. J’aime me rendre religieusement à tous les concours de vaches Salers.

Les groupes folkloriques auvergnats

C’est un genre qui mérite d’être reconsidéré. Il reste le plus intègre et le plus naturel des événements festifs du Pays.

Site Internet : www.jlmurat.com

 

Morceaux d’Auvergne sous la plume de Murat

Que l’espoir laisse au printemps
Chanter la grive, passer le givre
Que l’espoir laisse au printemps
Passer la neige en tourbillonnant.

(Le Chat noir, album Toboggan spécial)

 

Il neige, déjà nos roches recouvertes
Toutes les fermes, tous les hêtres,
La nature alentour s’est enterrée
Il neige, il n’y a place que pour le silence
Au couteau sur ta chair blanche
L’état de mon cœur est de tout savoir.

(Il neige, album Toboggan spécial)

 

Pour ce monde oublié
Ce royaume enneigé
J’éprouve un sentiment profond
Un sentiment si lourd
Qu’il m’enterre, mon amour
Je te garderai, je te garderai
Quand montent des vallées
Les animaux brisés
Par le désir transhumant
Je te prie de sauver mon âme de berger
Je suis innocent.

(Col de la Croix-Morand, album Le Manteau de pluie)

 

Herbe têtue, rouge calèche
Toboggans rentrés
Le temps est long qui nous ramène
Les filles avec l’été
Quand l’éclat mauve délétère
N’éclaire plus ma vie
Je vais dormir dans la bruyère
Au Mont Sans-Souci.

(Le Mont Sans-Souci, album Mustango)

Les 10 derniers témoignages

Vos démarches en ligne

Médiathèque de la Région Auvergne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche