Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu

La Région et Moi

  1. Saisissez votre code postal,
    puis sélectionnez votre ville dans la liste :


    Étendre à :
  2. Choisissez votre profil :

Yssingeaux, entre vallées du Rhône et de la Loire

La cité d’Yssingeaux (Haute-Loire) était bâtie sur le Mont Saint-Roch. La citadelle gallo-romaine était aux croisements des vallées du Rhône et de la Loire.

Au début du Ve siècle, une invasion barbare envahit le Velay et saccagea à jamais la forteresse d’Yssingeaux.

La ville fut rebâtie sur le versant ouest du Mont Saint-Roch, puis sur son emplacement actuel.

Au Moyen-Age, la ville est ceinturée de remparts et devient, dès l’an 1000, un centre administratif. Son développement se poursuit au XIIe siècle et surtout au XIVe siècle avec l’installation d’hommes de lois, de religieux et l’essor de marchés importants. 

Au XVe siècle, l’évêque du Puy Jehan de Bourbon fait édifier une maison forte à vocation de relai entre le siège épiscopal et la résidence d’été des évêques située à Monistrol-sur-Loire. Cette maison forte a été restaurée et est devenue l’Hôtel de Ville.

Les Guerres de Religion épargnèrent la ville malgré le siège de la cité par les huguenots en 1621 ; ces derniers furent vaincus et se retirèrent.

Les derniers remparts furent rasés sous la Révolution et l’aspect actuel de la ville s’est imposé à la Restauration.

Sous-préfecture depuis 1800, le Baron Haussmann, l’urbaniste de Paris, exerça pour quelques mois les fonctions de sous-préfet d’Yssingeaux en 1832.

De nombreuses entreprises se sont établies à Yssingeaux. Des entreprises artisanales aux entreprises commerciales, la ville a gardé un dynamisme économique important.

Yssingeaux en Haute-Loire

Capitale mondiale de la pâtisserie

Installée dans le château de Montbarnier, l’Ecole Nationale supérieure de la Pâtisserie (ENSP) a ouvert en 1984 et est mondialement reconnue comme établissement de formation des pâtissiers où viennent se former des apprentis-stagiaires du monde entier.

Entre petit patrimoine et édifices historiques

Couvrant 8057 hectares, la commune est formée de bourgs et de lieux-dits ; autant de réserve pour un patrimoine rural comme les toitures de lauzes, fours, chapelles, lavoirs,  que pour un environnement paysager où les sucs, petits volcans, donnent un relief particulier à la région.

Aux détours des rues, les visiteurs  pourront visiter l’église Saint-Pierre, construite entre 1819 et 1827, qui abrite des peintures pour la plupart classées monuments historiques.

L’Hôtel de Ville, ancienne maison forte édifiée au XVe siècle.

La « Grenette », l’ancienne Halle aux Grains datant de 1828, fut successivement une école, une gendarmerie, une salle des fêtes, une caserne des pompiers, un bâtiment  des finances. Depuis 2006, la Halle est devenue un mutiplex culturel regroupant un cinéma, une bibliothèque, une médiathèque et une salle d’exposition.

La Chapelle des Pénitents, construite en 1150 à la demande du roi Louis VII, servit tout d’abord de refuge aux pèlerins qui se rendaient au Puy-en-Velay. Elle ne deviendra Chapelle des Pénitents qu’en 1629.

Le musée Saint-Roch occupe l’ancienne chapelle de l’hôpital. Sont exposés des objets d’art sacré, du mobilier hospitalier, ainsi qu’un ensemble de faïences pharmaceutiques. Parmi ces céramiques, des pots à onguent dont l’origine remonte à l’époque de Jeanne d’Arc.

Toujours sur la commune mais à 5 km du centre, l’abbaye de Bellecombe, édifiée en 1148 et abandonnée en 1792. Aujourd’hui, Il ne reste plus que le bâtiment des communs.

Le marché d’Yssingeaux, dont l’origine remonte au Moyen-Age, est devenu au fil du temps, une attraction touristique.

Une balade aux alentours de la ville fera apprécier aux visiteurs, les paysages modelés par les sucs. Des circuits touristiques permettent également de découvrir des vues panoramiques mettant en valeur la nature sauvage environnante.

Plus d’informations sur : www.yssingeaux.fr

L’hôtel de ville place Général de Gaulle – crédit photos mairie

Lire également :

Vos démarches en ligne

Médiathèque de la Région Auvergne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche